Tout savoir sur le viager

Savez-vous que l'âge peut influer sur le choix d'une transaction immobilière ? Eh bien, c'est le cas du viager, une opération réservée aux personnes âgées. Qu'est-ce que c'est et quelles en sont les implications ? La réponse dans les lignes suivantes.

Le viager : définition et différentes typologies

Par définition, le viager est une forme de transaction immobilière qui consiste pour le propriétaire d'un bien, à vendre pour percevoir le prix sous la forme d'une rente viagère ; d'où le nom de ce procédé. En clair, l'acheteur est tenu de verser périodiquement au crédirentier (le vendeur) jusqu'au décès de celui-ci, une somme d'argent prédéterminée. Précisons qu'un pourcentage du prix de vente du bien (entre 20 et 40%) doit être payé dès la conclusion du marché : il s'agit du bouquet. Le viager peut revêtir 3 différentes formes : le viager libre, le viager occupé et le viager loué.

Le viager libre est la typologie de viager où l'acquéreur accède sans délai au logement objet du contrat, le bien étant libre. Le viager occupé en ce qui le concerne, est le contraire du précédent. Dans ce cas, le crédirentier occupe le logement jusqu'à sa mort. Enfin, le viager loué se caractérise par une forme de location où les loyers sont perçus par l'acheteur. Envie d'en savoir plus ? Cliquez sur http://www.costes-viager-marseille.com .

Le viager : avantages pour les parties

Le viager est souvent perçu comme une opération complexe ; ce qui justifie sa faible utilisation. Et pourtant, ses intérêts pour les deux parties sont évidents.

En optant pour la vente de son bien immobilier sous le régime du viager, le propriétaire fait un choix qui lui garantit des revenus périodiques sur une longue durée. De plus, il profite non seulement d'importantes réductions sur la rente viagère jusqu'à hauteur de 70% en fonction de son âge. Le vendeur est également déchargé de la taxe sur les plus-values. Contrairement aux transactions immobilières ordinaires, le viager offre au débirentier (l'acheteur), la possibilité d'acquérir un logement sans s'acquitter intégralement de son prix.